Actualités en bref

Newsletter  

Les newsletters déjà envoyer :

 lundi 04 avril 2011 lundi 04 avril 2011
 

dgfdgfdgfdgfdgfdgfdgfdgfdgfdgfs

rz

     
 lundi 04 avril 2011 dsfsdfs
 

sdfdfdfdfdfdfdfdfdfdfdfdfdfdfdf

     
 lundi 04 avril 2011 test arlindo
 

dfgsg

sdefge;dmsrfgl,nj deirhjtgpehpgfmu egb e

     
 lundi 04 avril 2011 erter
 

erter

     
 lundi 04 avril 2011 sdfsd
 

dsfsdf

     
 lundi 04 avril 2011 rzerze
 

rzer

     
 lundi 04 avril 2011 rzerze
 

rzer

     
 lundi 04 avril 2011 rzerze
 

rzer

     
 lundi 04 avril 2011 rzerze
 

rzer

     
 Lettre Actualit? Economique & Financi?re D?cembre 2010 lundi 14 mars 2011
 

Christophe & François COZANET  iugliygoluygky

Directeur – DESS Gestion de Patrimoine

Cabinet Cozanet & Cieiojpokip

PERIGUEUX, le 27 Décembre 2010,

 

Lettre d’actualité

            Résumé : La fête de noël est une tradition dans nos pays développés, elle nous offre le temps de réfléchir sur nos problèmes actuels. La crise est elle inévitable, fatale ? Remise en cause de notre système de croissance ou simple logique de cycle ?

Le cycle économique bas que nous connaissons semble faire partie d’un cycle propre à tous les pays. La question n’est pas de savoir quand nous allons en sortir mais comment…

 

LETTRE D’ACTUALITE ECONOMIQUE ET FINANCIERE

 

Cher(e)s Client(e)s,

Cher(e)s Partenaire(s),

 

« Le  monde dans lequel chacun vit dépend de la manière de le concevoir»          

Arthur Schopenhauer

 

A lire les journaux, regarder la télé, internet, rien ne va…

Bilan de l’année 2010 : Catastrophique.

Prévisions 2011 : Incertaines…

 

Il est certain qu’avec un tel démarrage on ne part pas gagnant…

Moi je vous demande une chose ! Faites la trêve des mauvaises nouvelles pour Noël !

Ne croyez pas aux devins ou autres tireuses de cartes. Laissez tomber les horoscopes. Ne lisez plus les pronostics. Arrêtez de suivre les statistiques ! Bref, cessez de vous ronger les sangs !

S’il vous plaît, jusqu’à la fin de ces fêtes, vivez en famille le miracle de Noël, ne pensez à rien d’autre qu’à ceux qui vous entourent…Que la flamme de Noël nous éclaire, et nous guide sur le chemin de la confiance.

Ne soyons pas défaitiste face au cancer, au sida, à la délinquance, aux courbes du chômage, ou même au taux du Livret A. En ces périodes de fêtes il n’y a pas de place à la résignation mais à l’espoir.

Regardez dehors, les feuilles sont tombées et mortes, pourtant la vie se nourrit de cet état. Les feuilles au sol font parties du cycle dont la nature a besoin pour se renouveler. Nous devons suivre cet exemple. Ce qui est devrait être un malheur est en fait une nécessité. Le poison est parfois un remède. Il fait partie d’un cercle vertueux dans lequel nous existons et qui nous maintien à notre place et participe au rééquilibrage des cycles.

Ce qui nous inquiète tant aujourd’hui, n’est-il pas finalement qu’une logique de cycle et de rééquilibrage. Ce qui nous effraie aujourd’hui n’est-il pas juste dû à un changement d’état naturel?

La nature à horreur de l’immobilisme et le sanctionne lourdement. L’adaptabilité, voilà le remède…

L’Europe doute, les Etats Unis s’essoufflent et les pays asiatiques s’échauffent. Comment leur en vouloir d’en profiter ? C’est dans la nature même des choses.

N’est-il pas finalement normal, pour un vieux pays, pour un vieux continent d’être en danger  quand on n’a jamais voulu se repenser. Voyez-vous souvent des personnes âgées aux jeux olympiques ?

Ce que nous considérons comme une conséquence à la crise, n’est peut être pas du qu’à la crise et fait peut être même partie d’un rééquilibrage nécessaire, naturel.

N’est-il pas plus normal de trouver des faibles taux de croissance dans un pays vieillissant plutôt que dans une jeune nation ? Ne faut-il pas ainsi considérer le chômage élevé comme un état de fait dans un continent rouillé, plutôt que de le voir comme un problème de société ?

Je pense que nos nations matures vivent ce qu’elles doivent vivre. Longtemps elles ont dominé, longtemps elles ont profité, excessivement elles se sont enrichies…sans partager. Mais fatiguée, elles n’ont pas voulu céder et il n’a pas fallu longtemps pour qu’elles imaginent des systèmes complexes pour auto-entretenir leur croissance, leur mode de vie, leur hégémonie. C’est là qu’elles ont commencé à régner sur du vent…qu’elles se sont empêtrées, et qu’au final nous nous sommes aperçu que le château était très beau mais très fragile…

Depuis tant d’années nous craignons pour notre train de vie, et c’est, cette inquiétude en l’avenir, qui a été la cause même de ce revirement de situation via un conformisme frileux de pensée et d’action.

Mais rien n’est fini au contraire, la crise que nous vivons actuellement doit nous rappeler que la vie est un cycle, une roue invisible, un enchainement mécanique. Regardons la vie comme Caroline Hamelin dans ce roman de Zola « L’Argent » : Autour de moi, tout a beau péricliter, s’effondrer, je suis quand même, dès le lendemain, gaie et confiante sur les ruines… […] A la suite de chacune des crises qui m’abattent, c’est comme jeunesse nouvelle, un printemps dont les promesses de sève me réchauffent et me relèvent le cœur.

Il n’y a qu’à suivre les différentes théories économiques du cycle de vie d’un produit pour comprendre que dans nos sociétés essentiellement marchandes il en est de même. D’abord une phase d’introduction mondiale un peu lente (Afrique par exemple), puis vient la croissance (pays émergents, Chine, Inde) pendant plus ou moins longtemps, ensuite une phase de maturité (pays développés) avant celle du déclin. Voici le schéma que nous vivons actuellement, un rééquilibrage.

Reste maintenant à profiter de cette crise pour comprendre que les produits de remplacement que nous avions prévu pour soutenir notre maturité n’ont pas été les bons et qu’il faut revoir notre copie avant les autres. L’avenir dépendra de ce que l’on concevra…

Dans l’espoir d’être entendu à temps, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, cher(e)s client(e)s, l’expression de ma considération choisie, et vous souhaite de passer de bonnes fêtes de fin d’année !

Bonnes fêtes à vous tous !

 

Christophe & François Cozanet

 

     

Medica Plus © 2011 - Mentions légales - Site ralis et rfrenc par l'agence GP Conseil Agence GP Conseil